La nef des fous, tome 1

Publié le par k.bd

  entete theme nef

 

Eaux-folles, année 627. Le règne du Roi Clément XVII d'Oxfols arrive à un tournant. Des choses étranges se passent en tous les points du royaume. Des conspirateurs se préparent en secret à renverser le bon roi aimé de tous, mais pas d'eux. Le Grand coordinateur tâche de s'attirer les bonnes grâces du souverain, afin d'obtenir la main de sa fille. Qui elle attend impatiemment le retour du Fou du Roi, qu'elle aime éperdument.
Et pendant ce temps, Baltimore et son sergent enquêtent sur un étrange trafic de coloquintes géantes. Que vont-ils découvrir derrière tout cela ?

Originalité, folie, tels sont les qualificatifs qui reviennent le plus souvent dans nos chroniques de cet album, qui porte fort bien son nom.
Un univers barré, bigarré, dans lequel les histoires, les personnages, et même les décors sont à scruter avec attention pour en percevoir les finesses derrière les rebonds saugrenus. Turf est un auteur complet, un auteur sans doute quelque peu débridé sur cet album, qui maîtrise à la fois les circonvolutions de son histoire et de son dessin. Plusieurs d'entre nous mettent d'ailleurs en avant la qualité graphique de cet album. Que ce soit par la richesse des détails ou par celle des techniques utilisées, Turf est reconnu comme un dessinateur de grande qualité.
Seulement, cette joyeuse pagaille laisse encore un peu de... prudence, chez certain d'entre nous. David, par exemple, aurait aimé que l'auteur prenne le temps d'aménager des pauses, dans la folie qu'il présente, afin de prendre le temps de respirer. Lunch, lui, a encore une certaine retenue, qu'il ne demande qu'à voir tomber grâce à la suite de la série. Car l'humour présent dans cet album, au delà de certaines réticences, nous a tous conquis.
Dans l'ensemble, je le redis, nous sommes très largement convaincus pour mettre en avant la belle qualité de cet album, assez symbolique de ce que Delcourt a pu vouloir proposer en matière de Fantasy, symbole d'une certaine époque éditoriale.

Cette série est considérée par les bdphiles comme un classique du genre, désormais, mais vous, avez-vous été conquis par la folie furieuse et drôle des aventures du Roi Clément, de Baltimore et du Sergent ? Ou bien êtes-vous resté en retrait, gêné par la profusion de délires personnels de l'auteur ?


Mo' et Zorg sont motivés pour lire le reste de la série.
Vicklay la considère comme "immanquable".
Badelel, est convaincue par l'aspect "loufoque" de la série.
Champi apprécie la complexité de l'intrigue et du travail graphique.
Yaneck est surpris et charmé, mais attend vraiment de lire la suite.
David reconnaît ses qualités mais trouve tout de même qu'elle a bien vieillit.
Lunch est encore un peu frileux, mais veut bien se laisser convaincre par le tome 2.

 

signature yaneck juin 2010

Publié dans Synthèses

Commenter cet article

Mo' la fée 25/09/2010 10:41


de mon coté, je trouve que les dessins de Turf permettent de faire des pauses dans la lecture. Il y a tellement à regarder. Ça a plus été un fouillis visuel (que j'ai adoré) qu'un fouillis au
niveau du récit. Besoin aussi de lire la suite pour me faire une idée plus précise ^^


Lunch 24/09/2010 23:06


Puisque Fan de bd s'est trompé de page pour afficher son commentaire, je me permets de le reporter ici et d'y répondre :

Fan de bd a dit :
Tres belle serie! j'ai vraiment aimé. j'ai mis beaucoup de temps avant de l'acheter mais je ne regret pas du tout même si parfois l'histoire traîne un peu en longueur et on a tendance à se perdre
un peu!
-------------------------------

J'ai un peu le même ressenti que toi sur le premier tome, dans le sens où il y a tellement de choses, d'idées, qu'on peut facilement se perdre dans la lecture. J'ai trouvé l'ensemble très
fouillis.
Je précise que je n'ai pas encore lu la suite, du coup, l'avenir me dira si le rythme s'apaise un peu.