Yesterday (Blot & Royer)

Publié le par k.bd

entete yesterday

 

Ah... La musique !

Celle qui adoucit les mœurs, celle qui vous fait vibrer, celle qui vous fait danser, celle qui vous touche, celle qui vous réveille le matin aussi parfois !... eh bien voilà le thème qu'ont choisit les membres de K.BD pour ce mois de décembre. C'est vrai que depuis que ce blog existe, nous n'avions jamais abordé ce sujet alors que le monde de la BD foisonne d'albums sur ce thème. Cependant, je vous rassure (enfin, si vous avez besoin de l'être ^^), nous ne parlerons pas de ces albums qui racontent la vie d'un chanteur ou d'un groupe mythique.

Nous avons plutôt décidé de vous présenter des albums dans lesquels la musique est évidemment une composante importante voire essentielle du récit, mais surtout des albums dans lesquels la musique est au service d'un scénario qui s'articule généralement autour d'un homme.

Et le premier de ces hommes, c'est John Duval, dans l'album Yesterday. Un excellent hommage de David Blot et Jérémie Boyer aux éternels Beatles.

 

Né le jour de la mort de John Lennon, à qui il doit son prénom, John Duval est un jeune Français de 23 ans, qui à eu une enfance baer qu'il pourrait être difficile pour chacun d'entre nous de s'adapter aux années 60, John, lui, s'accommode aisément de cette vie. Il profite même assez rapidement de son look pour le moins original pour l'époque. Et c'est ainsi qu'il ne tarde pas à se lier d'amitié avec un groupe de musiciens, "The Futurians". De la même manière, il rencontre une jeune femme branchée de New-York, Eli, dont il tombera amoureux... Problème, Eli ne partage pas ce sentiment et quitte rapidement le "Frenchies" pour un certain Bob Dylan, un jeune chanteur aux paroles engagées.

Malheureux, brisé, John décide, par vengeance, de devenir une star du rock en créant le goupe "John Duval & the Futurians, un groupe pour lequel John va écrire de nombreuses chansons comme Yesterday ou Hard days night... des titres incontournables.

 

Manolosanctis est une maison d'édition un peu spéciale créée en 2009, qui décide de publier des auteurs en fonction du vote des internautes sur leur site. C'est ainsi que David Blot (chroniqueur sur Radio Nova) et Jérémie Royer (auteur de "la traversée" également publiée chez cet éditeur) ont eu la chance de pouvoir nous faire découvrir Yesterday, le premier opus d'une série en deux parties.

 

Disons-le d'emblée, que ce soit Badelel, Lunch, David Fournol ou moi même, nous avons unanimement aimé cet album. Et pourtant, ce n'était pas gagné, essentiellement pour Badelel et Lunch qui avaient tous deux des a priori au sujet de la qualité des albums que propose généralement cet éditeur.

Au final, notre couple trouve que David Blot a parfaitement su plonger le lecteur dans les années 60, en partie grâce à l'incorporation subtile de références comme ces affiches présentant le dernier Hitchcock, "Psychose", ou encore le nouveau spectacle de Jerry Lewis. Ils ont apprécié, tout comme moi le trait simple de Jérémie Royer trouvant que celui-ci se prêtait particulièrement bien à ce type de récit.

Nous avons donc, tous les quatre, apprécié ce récit fantastique très original et attendons tous avec impatience de connaître la suite des aventures de John Duval. 

C'est le moment pour les plus anciens, de dépoussiérer le vieux vinyl ou pour les plus jeunes de lancer le MP3 (téléchargé légalement) de l'album "Please, please me", le premier album des Beatles (1963), dont le visuel si célèbre a servi de couverture à cet album, et de se plonger dans la lecture de cette très bonne bande dessinée.

 

 

avatar zorg couleur

Publié dans Synthèses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mo' 05/12/2011 19:25

Tiens ! Tu n'attends pas la sortie du second tome Joëlle :P

Joelle 05/12/2011 18:38

J'avais vu cet album mais j'hésitais encore, même si j'aime beaucoup les Beatles et que forcément, la couverture m'avait attirée. Mais comme j'ai parfois du mal avec les histoires qui font la part
belle à la musique (et pourtant j'en ai adoré certaines), je vais attendre de le trouver à la biblio !